Jean-Claude, Manu et aujourd’hui Philippe

Philippe Bourgeois nous quitte à son tour

La grande famille des Rétro-Tiseurs n’en fini pas de pleurer. Après Jean-Claude en mai 2018, Emmanuel il y a moins d’un mois, c’est le cœur lourd que nous vous faisons part du décès de notre ami et membre du club Philippe Bourgeois.

Nous sommes dévastés par cette perte qui, une nouvelle fois nous rempli de tristesse.
Quelle terrible épreuve pour cette maman qui ainsi perdu ses trois fils en moins de deux années, deux fils en moins d’un mois !

Nous pensons donc tout particulièrement à elle, et lui adressons ainsi qu’à toute la famille et aux proches nos sincères condoléances.

Philippe reposera à la chambre funéraire de Labry jusqu’à mardi 16h00 puis à l’église de Serrouville ce mardi de 17h00 à 18h00.

En raison de la crise sanitaire et des consignes de confinement dues au coronavirus, la cérémonie d’adieu aura lieu ultérieurement et après son incinération.

Cette date sera communiquée dès que connue.

Républicain Lorrain du 16/03/2020

Philippe Bourgeois est décédé samedi 14 mars à Briey, à l’âge de 58 ans.

Né le 14 juillet 1961 à Villerupt, il était père de sept enfants : Jennifer, Mélody, Cindy, Tifanny, Valentin, Mary et Quentin. Il était aussi l’heureux grand-père de onze petits-enfants.

M. Bourgeois avait effectué toute sa carrière professionnelle comme ouvrier poseur en marbrerie.

Le corps du défunt repose en chambre funéraire, 3 ZAC Geslin à Labry. Il sera déposé en l’église de Serrouville ce mardi 17 mars vers 16h30. Ses obsèques seront célébrées mercredi 18 mars à 14h30, en l’église Saint-Martin de Serrouville. Le transfert du corps à Thionville, pour crémation, suivra.

Nos condoléances à la famille.

 

Partager sur...

Une réflexion sur « Jean-Claude, Manu et aujourd’hui Philippe »

  1. C’est avec tristesse que je viens de voir sur votre site internet que notre ami philippe passionné de voiture et décédé.
    Je ne le connaissais pas personnellement, mais ayant habité à Errouville quelques années j’ai participé plusieurs fois au rassemblement et avait eu la joie de le rencontrer et d’échanger quelques mots sur le véhicule que j’avais avant et que je regrette (ma Renault 5 gt turbo ph2 gris tungsténe).
    Pour moi Philippe c’était un personnage du club et qui avait toujours le sourire, c’était une personne que l’on aimait beaucoup et qui a marqué de son empreinte le club Les Rétro-Tisseurs!!
    Philippe, on ne t’oubliera jamais, repose en paix auprès de tes frères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *