Les avantages à changer de carte grise

Pourquoi faire passer sa vieille voiture en voiture de collection ?

Beaucoup de personnes hésitent à faire passer leur vieux véhicule en voiture de collection. Il y a beaucoup d’avantages a le faire, notamment en raison d’un contrôle technique allégé.
Les voitures âgées sont plus simples à réparer : les mécaniques de nos voitures modernes étant devenues de véritables ordinateurs.

On assiste en ce moment a une explosion des demandes de carte grise de collection pour les voitures.
Elle est née dans les années 60. À l’époque c’était pour permettre aux véhicules anciens, dont les cartes grises avaient été perdues ou détruites pendant la guerre, de continuer à circuler. Jusqu’en 2009, peu d’automobilistes la demandait. Pourquoi ? Parce qu’elle s’accompagnait de restrictions de circulation. Il fallait envoyer une déclaration de circulation à la préfecture lorsque l’on voulait rouler ailleurs que dans son département ou les départements limitrophes.

Nouveau système d’immatriculation

2009 : le nouveau système d’immatriculation entre en vigueur. Et désormais, les véhicules en carte grise collection ne sont plus soumis à aucune limitation géographique de circulation.

Autre bonne nouvelle : étant donné que ces véhicules roulent peu, 1.000 km par an en moyenne, ils ne sont pas non plus soumis aux restrictions de circulation dans les centres villes. Prenez une Peugeot 205 GTI de 1986, immatriculé en collection vous pouvez rouler dans Paris toute la semaine alors que la même voiture en carte grise normale est interdite de circulation du lundi au vendredi, de 8h à 20h.

Et puis le contrôle technique est plus espacé : tous les 2 ans au lieu de 5. Et vous en êtes même dispensé si votre voiture est d’avant 1960. Et enfin vous avez le droit de garder les veilles plaques d’immatriculation d’époque.

Les 6 avantages d’un véhicule de collection

Posséder un véhicule de collection permet de profiter de six avantages :

  1. Plaques d’immatriculation noire rétro : les voitures ayant une carte grise de collection sont considérées comme faisant partie du patrimoine. Par conséquent, la loi leur permet d’avoir des plaques de collection noires indiquant leur époque. Seuls les véhicules de collection ont droit à cet avantage. Ça ne fonctionne pas si vous avez une carte grise normale, même si le véhicule a plus de 30 ans.
  2. Un contrôle technique tous les 5 ans au lieu de 2 : les voitures immatriculées dans le régime ordinaire font l’objet d’un contrôle technique tous les 2 ans. Depuis 2017, la période entre deux contrôles est passée à 5 ans pour les motos et voitures de collection. Vous devrez toujours vous assurer du parfait état de votre véhicule, même entre deux visites au centre de contrôle.
  3. Aucune limite de circulation au sein du territoire français. L’ancien format limitait les déplacements dans le département de résidence et les départements limitrophes. Le nouveau Système d’Immatriculation des Véhicules (SIV) a levé cette limitation en 2009.
  4. Échapper aux limitations de circulation : les anciens véhicules polluent davantage que les modèles récents. Cependant, les titulaires d’une carte grise Collection peuvent rouler, même en cas de limitation de circulation.
  5. Dispense de l’homologation nationale : immatriculer un véhicule étranger est compliqué. Si vous possédez un modèle ayant plus de 30 ans, alors vous n’êtes pas obligé de présenter un certificat de conformité.
  6. Assurer un véhicule de collection est fréquemment moins coûteux que d’assurer un véhicule récent. Pour les collectionneurs qui possèdent plusieurs véhicules anciens, les assureurs proposent souvent une assurance « flotte ».

Comment faire immatriculer un véhicule de collection ?

Il existe plusieurs cas de figure. Pour monter votre dossier, vous aurez besoin de regrouper les papiers suivants :

  • Vous détenez une carte grise standard pour ce véhicule : demandez par courrier une attestation de datation. Elle est fournie par le constructeur ou par la Fédération Française des Véhicules d’Epoque (FFVE),
  • Vous ne détenez pas la carte grise du véhicule : obtenez auprès de la FFVE un formulaire de demande d’attestation. Renseignez les caractéristiques techniques du véhicule (genre, énergie, marque, puissance, type, places assises, n° de série, n° de châssis, n° de moteur, l’année de mise en circulation si vous la connaissez et son éventuelle immatriculation),
  • Vous immatriculez un véhicule étranger : faites une photocopie du document d’immatriculation étrangère.
  • Dans tous les cas :
    • des photocopies de votre justificatif de propriété (facture ou certificat de vente).
    • 1 chèque de 50€ établi au nom de la FFVE
    • 4 timbres au tarif lettre
    • 2 photos du véhicule en l’état

La FFVE vous retournera, par courrier, votre attestation. Celle-ci sera à joindre à votre demande d’immatriculation. Armez-vous de patience : le délai peut être supérieur à 3 mois !

Partager sur...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *